G-Spot Faits et mythes

Luttant pour localiser votre point G? Il est grand temps que vous arrêter de courir après le mirage et se concentrer sur d'avoir une vie sexuelle saine avec votre partenaire.

Il ya des millions de femmes pour qui la quête des mystérieux orgasmes G-Spot n'a jamais terminés. Les femmes aspirent à cette forme de l'orgasme en dépit de vivre parfaits orgasme clitoridien.

Il est vrai que des orgasmes vaginaux sont généralement plus intense que orgasmes obtenus par stimulation clitoridienne; cependant, les orgasmes vécues par la majorité des femmes sont dans la nature du clitoris.

Bien qu'il n'y ait rien de mal à avoir des orgasmes que par stimulation clitoridienne, les mythes associés avec les résultats du G-spot en complexe d'infériorité et réduit l'estime de soi sexuelle chez les femmes qui ne parviennent pas à atteindre le fameux point G orgasme. Le plus drôle, ce est que les chercheurs ne sont pas encore convaincus de l'existence du point G.

G-spot ou Grafenberg place tire son nom du médecin allemand Dr. Ernst Grafenberg, qui le premier a parlé de cette zone érotique dans le vagin, près de l'urètre chemin du retour dans les années 1950. Plus de 60 ans ont passé depuis la suggestion a été faite par le médecin allemand, mais il ya encore aucune preuve claire de l'existence de G-spot, ce qui a contraint certains à croire que ce est juste un mythe.

Un étude récente publié dans le journal médical Clinical Anatomy semble avoir finalement éclaté le mythe entourant le point G. Selon l'étude, la notion de division orgasmes dans G-spot-stimulée, vaginal et clitoridien est absolument faux. Les chercheurs impliqués dans l'étude ont dit que le seul terme que l'on doit utiliser pour tous les types d'orgasmes vécues par les femmes est “orgasme féminin”.

Au cours de ladite étude, sexologues sont venus à savoir que “clitoris interne”, qui à ce jour a été cru pour déclencher des orgasmes vaginaux, est juste un mythe. Clitoris est un organe externe et joue un rôle essentiel en fournissant les femmes immense plaisir à travers l'orgasme; ça y est.

Vous devez avoir entendu des gens dire que le cerveau est le plus grand homme des organes sexuels ont. Cette nouvelle étude suggère également quelque chose de similaire. Selon l'étude, orgasmes féminins sont généralement mentale.

Les scientifiques ont constaté que pour les femmes la satisfaction sexuelle est presque toujours basée sur l'orgasme vaginal. C'est bon; mais les femmes doivent comprendre que comme résultat d'avoir des organismes plus complexes, ils ne peuvent pas avoir aussi facilement que les hommes orgasmes. En outre, ils ne devraient jamais se sentir inférieur simplement parce qu'ils ne parviennent pas à atteindre l'orgasme seulement par la pénétration.

Oui, vous rencontrerez des femmes qui vont dire qu'ils continuent à éprouver des orgasmes après leur point G est frappé à quelques reprises. Ils pourraient ne pas être couchés; cependant, les experts estiment que les femmes perçoivent comme stimulation du point G est fondamentalement la stimulation externe qu'ils subissent à leur insu.

Vous devez vous demander pourquoi vous ne vous sentez pas la même. Maintenant, Ce est une des questions pertinentes; l'explication la plus logique serait probablement différents organismes réagissent différemment à un stimulus particulier.

Il pourrait y avoir une explication plus scientifique, mais pourquoi rendre les choses plus complexes. Le plus vous pensez que le sera votre quotient de satisfaction inférieure; si, simplement vous détendre et profiter du sexe.


Haut de page ↑

© Copyright 2016 Date de My Pet. Fabriqué avec par 8Celerate studio

Lire plus :
Ugly Mistakes Women Make
7 Erreurs laides femmes font cette ruine toutes les chances d'une relation

No one is perfect. En fait, dating would not be quite as much fun if everyone were. Cependant, there are...

Fermer